Look for it

-

I'm back a bit.
Welcome back.

Lookout for the #snapchot ... might be fun.


-





Monday, 31 January 2011

31 Janvier 2011

La chaleur est telle que je fais de la fumée dans la lune comme si je fumais.
Mais la grande roue s'en moque et me fais un clin d'oeil qui se réflète sur le maxi One, ignorant ces fonctionnaires qu'on aimerait glacer comme des bonhommes de neige!

Sunday, 30 January 2011

30 Janvier 2011

La philosophie du jour, hautement profonde et réfléchie:

- C'est gros un chou dans une casserole.

Nan vraiment.

Saturday, 29 January 2011

29 Janvier 2011

The black swan is incredible when it comes to life.

Friday, 28 January 2011

28 Janvier 2011

Amuses-bouche: crevette dans son gazpacho de tomates et bettraves avec sa quenelle de fromage blanc, cube de boeuf frit, mousse de petits pois au jambon de parme et émulsion au gingembre

Entrée: Raviole de châtaignes, Faisan et champignons sauvages, velouté et jus épicé au carvi noir.

Plat: Filet de sandre cuit sur la peau, fine purée de potimarron au pain d’épices, fricassée de girolles et persil racine, jus et émulsion au gingembre.

Plateau de fromages affinés

Pré-dessert: panacotta au café accompagnée de sa madeleine au miel

Dessert: conversation figue pamplemousse, avec sa glace à la vanille et son coulis d'orange sanguine


Tous les jours, c'est possible?

Tuesday, 25 January 2011

25 Janvier 2011

B. et F. bossent dur. Mais elles font des petites pauses aussi pour s'envoyer des news super importantes et méga urgentes.
11:44, de F. vengeresse :- Je viens de commander un livre sur Amazon : "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens". Je vais peut être arriver à la faire craquer. Juste pour le plaisir, et parce que tout se paie...

11:59, de B. curieuse:- Surtout froid ca se paye, donc vas-y c'est de saison!
(ca veut rien dire? Tant mieux :p)

Bises.

B. curieuse qui va aller voir de quoi ca parle.

14:30, de F. pensive:- Il faut peut être que je m'achète Machiavel aussi.

14:48, de B. à fond:- Tiens j'ai toujours voulu le lire.
(Un instant d'interrogation passe)
Heu, je crois que je l'ai lu...

Heu...


15:10, de F. motivée:
- Tu viens de me faire hurler de rire.
Je vais peut être me l'acheter. Tu penses que ça vaut le coup ?
Je vais la machialeviser.

16:47, de B. soutien moral:- Grave! Zy-va!

B. toujours perplexe - me souviens du titre, je visualise une couverture rouge. M'en vais vérifier ce soir. Grrr. Alzeihmer, si jeune, quel désastre.

16:59, de F. soutenue:- Bon, j'avance ma compta et j'y vais.

17:39, de F. reboostée:- C'est commandé. A la fnac. Je l'aurais sous 3 ou 4 jours.
J'ai pris les oeuvre complètes, je ne savais pas ce qu'il fallait prendre.
A mon avis, ça va faire hurler de rire mon psy.

18:42, de F. démoralisée:- Après avoir passé la moitié de la journée à faire de la compta pour les comptes français, ben je me fais la compta aux US...
J'ai la tête qui explose...

19:03, de B. pilier de suggestions intelligentes:- Peut pas attendre demain les US?

B., rayon tarama du supermarché

20:59, de B. la honte plein les neurones:- *et après ça je me cache dans un trou et je dis plus rien*

Tu sais quoi?
Ben je l'ai déjà lu Machiavel... (le prince)... et si tu viens me dire que j'ai zappé parce que c'est devenu une seconde nature chez moi, ben je vais, je vais.... bouhoouououhouououououhououououou... snifff... ben je vais le relire!

Monday, 24 January 2011

24 Janvier 2011

Soublimouuuu!

Sunday, 23 January 2011

23 Janvier 2011

J'ai le coeur fendu pour un autre A.

Saturday, 22 January 2011

22 Janvier 2011

Une nuée de mésanges bleues s'est nichée dans l'arbre devant ma fenêtre.
Il pleut, ça ne les empêche pas de piailler à qui mieux mieux.

Friday, 21 January 2011

21 Janvier 2011

Hier la ferrari noire, ce soir la maserati bleu nuit.
A quand la lamborghini noire ?

Thursday, 20 January 2011

20 Janvier 2011

Eurêka...

Wednesday, 19 January 2011

19 Janvier 2011

Equation de %$£&!§, incendie planant sur tout le quartier, métro coupé, bus inabordables, taxis occupés, talons hauts et tailleur serré.

Ca vous suffit comme résumé de mon humeur radieuse en cette sublime soirée?

Tuesday, 18 January 2011

18 Janvier 2011

La coccinelle m'attendait sur la boîte aux lettres, pour être sûre que je n'oubliai pas le courrier.

Monday, 17 January 2011

17 Janvier 2011

Remembering an exhausted firefigther in the subway.
Covered in dust from head to toe and equipment, he's my only compagnon on the deserted wagon, almost lying on the bench, not able to stay much awake.
Still scared, I avoid his eye contact. Then, after changing lines, we find ourselves alone again in another wagon. He's too exhausted to flirt overtly, but the spirit is there, floating between us. A bit chocked, still guarded and much too raw, I stare back with disbelief.
As well as tears, and the incommensurable and shameful relief of still being alive. Why?
Seeing my state of mind, he does nothing, but the atmosphere is now real compassion and unreal understanding. We were there. But he fought. And I ran.
He was a real life heroe, and I thanked him when I got off, just for that. He understood, and slightly bowed in gratitude, like a very dusty and old English gentleman.

Sunday, 16 January 2011

16 Janvier 2011

Ce rêve auquel tu crois,
Dis, qu’en restera t-il ?
Si tu ne bouges pas
Dis, qu’en restera t-il ?
Si tu traines chez toi dans l’angoisse inutile
Si tu ne chantes pas
Dis, qu’en restera t-il ?
De tes éclats de rire
Dis, qu’en restera t-il ?
Et tes si bons délires
Dis, qu’en restera t-il ?
À toujours te complaire dans ce qui est futile
Tout ce que tu espères
Dis qu’en restera t-il ?


Et danse avec toi cette envie d’être libre
Dis, qu’en restera t-il ?
Tout ce pour quoi tu vibres
Dis qu’en restera t-il
Si tu dis j’abandonne comme font les imbéciles
La douceur qu’on se donne
Dis qu’en restera t-il


Tous ces baisers brulants
Dis, qu’en restera t-il ?
Et nos yeux t’adorant
Dis, qu’en restera t-il ?
Si nos journées pourries nous rendent bien le signe de nos si belles nuits
Dis, qu’en restera t-il ?


Si tu attends bêtement
Dis, qu’en restera t-il ?
A part perdre ton temps
Dis, qu’en restera t-il ?
Si tu ne comprends par que la vie se défile le jour où elle s’en va
Dis, qu’en restera t-il ?


Strange how words can suddently come and find you.
Right time. Right note. Perfect word. Life changes.

Friday, 14 January 2011

14 Janvier 2011

Some encounter, someone leaving, some rain, some zen, some fun, some not shining tower.

Thursday, 13 January 2011

13 Janvier 2011

Almost found it.
Now, like the golden light, have to keep it tight, but loose too. Just floating around.

Wednesday, 12 January 2011

12 Janvier 2011

Sad is a sad word and world indeed.
Happy sounds funny. Let's be happy.

Tuesday, 11 January 2011

11 Janvier 2011

11-1-11

Monday, 10 January 2011

10 Janvier 2011

Matin: belle plante sur fond de tapisserie comique.
Midi : prend ses jambes à son cou sur fond d'imbécilité irrémédiable.
Après-midi: pied de grue sur fond de bastille flashante.
Soirée: balance ses talons pour récupérer ses pieds.

Sunday, 9 January 2011

9 Janvier 2010

Let's dance in style, lets dance for a while
Heaven can wait we're only watching the skies
Hoping for the best but expecting the worst
Are you going to drop the bomb or not?
Let us die young or let us live forever
We don't have the power but we never say never
Sitting in a sandpit, life is a short trip
The music's for the sad men
Can you imagine when this race is won
Turn our golden faces into the sun
Praising our leaders we're getting in tune
The music's played by the madman


Forever young, i want to be forever young
Do you really want to live forever, forever forever
Forever young, i want to be forever young
Do you really want to live forever
Forever young


Some are like water, some are like the heat
Some are a melody and some are the beat
Sooner or later they all will be gone
Why don't they stay young
It's so hard to get old without a cause


C'est trop facile dirait Grand Jacques.

Let's go and have a good feeling about it because we belong.

Thursday, 6 January 2011

6 Janvier 2011

Le chef, lundi matin, début d'une semaine de séminaire international:

- Vous avez les chaussures brillantes, dites-donc!

Le sous-chef:

- Normal, c'est la semaine du cirage de pompe.

J'adore, j'adore, j'adore!

Saturday, 1 January 2011

1er Janvier 2011

Ce que j'aime, c'est qu'à 00h01, des hurlements d'adultes se font entendre, d'un bout à l'autre de la ville, de façon considérée tout à fait légitime.
C'est très proche des oiseaux dans une ville au réveil, qui s'appelle d'un quartier à l'autre jusqu'à ce que tous soient réveillés.
Sauf que c'est moins poétique et plus beuglant.