Look for it

-

I'm back a bit.
Welcome back.

Lookout for the #snapchot ... might be fun.


-





Saturday, 31 May 2008

31 Mai 2005

"Il faut sourire, quand on sourit on ne vieillit pas"

Friday, 30 May 2008

30 Mai 2008

Nouvelle nouveauté envoie tout valser, même le soleil, mais ça elle pourrait nous le laisser non? Il est passé où lui? Parti faire campagne dans le South Dakota?

Thursday, 29 May 2008

29 Mai 2008

Et je te dis non, tu as beau demander et tout essayer, non, ce sera non, pour de bon, comme ce miroir d'indifférence.

Wednesday, 28 May 2008

28 Mai 2008

Quand les perles sont trop lourdes, ça en devient baroque. Mais le baroque est rarement stable, donc attention au pied marin en bas des chutes du Niagara. C'est beau un mur d'eau, tout dépend d'où vient le mur.

Tuesday, 27 May 2008

27 Mai 2008

*!!!! !!!! !!!?!!! *!!*!! !!!!! !!/!! !! !!!!!!!! !!! !! !!!!
*! !/!!! !!! !!! *!!! !!! !!!! !/!!! !!! !!!!!

Monday, 26 May 2008

26 Mai 2008

"Le Marydy" ?

Ma chérie, il est grand temps d'aller se coucher!

Il est 19h15? et alors? A situation catastrophique, moyens drastiques!

Sunday, 25 May 2008

25 Mai 2008

Give me the beat boys and free my soul
I want to get lost in your rock and roll and drift away

When my mind is free
You know that a melody can move me
And when I'm feeling blue
The guitars coming through to soothe me

Thanks for the joy that you've given me
I want you to know I believe in your song
Rhythm and rhyme and harmony
You've helped me along making me strong

Oh give me the beat boys and free my soul
I want to get lost in your rock and roll and drift away

Saturday, 24 May 2008

24 Mai 2008

Le bonheur sur terre? La poste un samedi matin... un grand moment généralement pas solitaire.
Me suis vengée sur le risotto futuriste pour la peine. Pas malin? P'être pas non.

Friday, 23 May 2008

23 Mai 2008

Arghhhh! La fête des mères c'est dans deux jours! A force de la fêter dans 10 000 pays différents! Gloups!!

Thursday, 22 May 2008

22 Mai 2008

C'est intéressant les incendies de câbles de 20 000 volts au milieu d'une fuite de gaz au cœur luxueux de Paris.
Ca fait que quand vous demandez à un policier où ça en est, il te sort imperturbable qu'on vient de lui confirmer que le sous-sol sous tes et ses pieds est en train de flamber.
C'est là que ta chef elle te dit "heu... restez pas là, B. emmène-les au café, je monte vite fait dans les locaux chercher des trucs imprimés histoire de pas perdre la journée, mais restez pas là". Ben tiens! Et comment tu passes les sécurités?

Bref, une journée sans accès au bureau, à squatter un café, puis un resto et finalement le salon de la chef, les serveurs informatiques coupés because pas d'électricité dans tout le quartier, on ne sait pas quand ça sera remis (et toutes les K7 de sauvegardes de la société étaient depuis hier dans la pièce avec le serveur, susceptible de brûler... ... comment flamber 15 ans en 1 journée). Il paraît qu'il y a eu une mousse partie, mais je n'ai vu que les flics en gilet pare-balles qui se pointent pour surveiller les environs du ministère (et tout ce qu'il y a à voler pour ceux que ça intéresse).

Une journée de grève pas comme les autres, ça nous change de la descente des douanes la semaine précédente. La suite s'il vous plaît!

Wednesday, 21 May 2008

21 Mai 2008

Le petit canard est-il vilain quand il boite?

gros bisouxxx MO

Tuesday, 20 May 2008

20 Mai 2008

Elle est où la prise? là? ah... mmmm... mais elle est cassée non? Si je vous jure, elle est cassée, rien ne se passe! Ah? ça marche pas pour les nerfs qui lâchent? Mais ça sert à quoi alors? A rien? Ah ben c'est bien de prévenir tiens! Pouviez pas le dire avant non? Mais non mes nerfs ne lâchent pas!! Je ne vous permettrai pas... mais... mais... arrêtez tout de suite!! ... mais... Arrêtez!!

Monday, 19 May 2008

19 Mai 2008

Un monde de rayures niché dans la verdure d'une grosse qui se veut pomme rayonne du soleil de Louis, mais j'aurai encore préféré avoir mon Twenty avec moi!

Sunday, 18 May 2008

18 Mai 2008

Alors là! J'avais écrit la phrase ci-dessous en préparation du poste (vu mon retard perpétuel actuellement, il m'arrive de préparer un peu quand je suis inspirée, c'est à dire: à la Saint Jean!).
Mais en relisant à froid, ça doit me faire le même effet qu'à vous quoi.

si si il m'a offert la broche mais il reste un papa que je lorgne

C'est mignon n'empêche, ça me revient vaguement, mais pas assez encore.

Saturday, 17 May 2008

17 Mai 2008

Une visite expresse d'un No qui n'en veut pas, tout en rose sous le noir. Et les voisins de table se demandent bien ce qu'on peut être en train de mijoter comme succès du jour.

Friday, 16 May 2008

16 Mai 2008

Aperçu sous la pluie:

Be
Chic
Buy
Green

Ca change du BoBo

Thursday, 15 May 2008

15 Mai 2008

------------------
----------------------
---------
--------------
--------------------------
-----

!!!!!!!!!!!!!
!
!!!!!!!!!

Wednesday, 14 May 2008

14 Mai 2008

"Il est très bon ... jardinier"


Oh my... expression fou rire à retenir.

Tuesday, 13 May 2008

13 Mai 2008

Petit mot pour un chiffre qui ne laisse jamais indifférent, qu'il soit bleu, noir, rouge ou jaune, tant qu'il ne reste pas blanc d'indifférence.

Monday, 12 May 2008

12 Mai 2008

Se perdre dans Saint-Cloud pour y retrouver Scyros et Irigny avant de prendre le chemin des écoles menant aux lilas privés, c'est bon comme un coup de soleil!

Sunday, 11 May 2008

11 Mai 2008

Regarder le soleil soulever les poils, ça tient chaud sur le sol brûlant.
Regarder la laine bouillonner de chaleur, c'est rigolo en micro.

Saturday, 10 May 2008

10 Mai 2008

La loi des séries mise sur le aiMe ce weekend:
Après Monumenta, Marie Antoinette voit un mouton à cinq pattes.

Friday, 9 May 2008

9 Mai 2008

Je sais ce que je ferai si on m'annonçait la fin du monde pour dans 10 minutes:

J'embrasserai un joli garçon.

Thursday, 8 May 2008

8 Mai 2008

Hier soir, j'entends une sublime chanson avec une expression peu courante qui me rappelle une certaine Miss et une certaine histoire .

Là je cherche désespérement pendant un certain temps et un temps certain, sur 4 sites de radio l'artiste et le nom de la chanson française d'hier soir.

Puis, en googlant, je tombe sur un titre en français et en anglais, je teste donc l'anglais puisque j'en suis réduite à ça.

Et je découvre que la chanson est en anglais par une superbe américaine.

Va vraiment falloir que mon cerveau apprenne à me dire la différence si à défaut il ne veut pas la faire!!

Mais il a de quoi se mélanger: Bangkok hier, Londres aujourd'hui, USA demain.


Mais non je vais très bien, il n'est même pas 9h du matin!

Wednesday, 7 May 2008

7 Mai 2008

Mais qu'est-ce que ça change? La folie d'un ange? Tant que c'est le mien qui est fou.

Tuesday, 6 May 2008

6 Mai 2008

"Et si on compare les BM Lapin carotte à Sphinx Pyramide, c'est pas normal!"

Nan, pas du tout. Et ça sonne pas normal non plus...

Monday, 5 May 2008

5 Mai 2008

The pessimist says:

"Everything is terrible, they can't get any worse."

The optimist says:

"Oh yes it can!"

Sunday, 4 May 2008

4 Mai 2008

C'est trop beau, surtout la voix, surtout le ton, surtout la mélodie, surtout le dimanche soir.



Comme un éclat de rire
Vient consoler tristesse
Comme un souffle avenir
Vient raviver les braises
Comme un parfum de souffre
Qui fait naître la flamme
Jeunesse lève-toi

Contre la vie qui va qui vient
Puis qui s'éteint
Contre l'amour qu'on prend qu'on tient
Mais qui tient pas,
Contre la trace qui s'efface
Au derrière de soi,
Jeunesse lève-toi.

Moi contre ton épaule
Je repars à la lutte
Contre les gravités qui nous mènent à la chute
Pour faire du bruit encore
A réveiller les morts,
Pour redonner éclat
A l'émeraude en toi ;

Pour rendre au crépuscule
La beauté des aurores
Dis moi qu'on brûle encore
Dis-moi que brûle encore cet espoir que tu tiens
Parce que tu n'en sais rien de la fougue et du feu
Que je vois dans tes yeux ?
Jeunesse lève-toi !

Quand tu vois comme on pleure
A chaque rue sa peine
Comment on nous écoeure
Perfusion dans la veine
A l'ombre du faisceau
Mon vieux tu m'aura plus !
Ami dis quand viendra la crue

Contre courant toujours sont les contre-cultures,
Au gré des émissions leurs gueules de vide-ordures ?
Puisque c'en est sonné la mort du politique,
L'heure est aux rêves
Aux Utopiques !

Pour faire nos ADN
Un peu plus équitables,
Pour faire de la poussière
Un peu plus que du sable
Dans ce triste pays
Tu sais un jour ou l'autre
Faudra tuer le père
Faire entendre ta voix
Jeunesse lève-toi !

Au clair de lune indien
Toujours surfer la vague
A l'âme

Au creux des reins
Faut aiguiser la lame
Puisqu'ici il n'y a qu'au combat qu'on est libre
De ton triste sommeil, je t'en prie libère-toi !

Puisqu'ici il faut faire des bilans et du chiffre
Sont nos amours toujours au bord du précipice,
N'entends-tu pas ce soir chanter le chant des morts
Ne vois tu pas le ciel à la portée des doigts ?
Jeunesse lève-toi !

Comme un éclat de rire
Vient consoler tristesse,
Comme un souffle avenir
Vient raviver les braises
Comme un parfum de souffre
Qui fait naître la flamme
Quand plongé dans le gouffre on sait plus où est l'âme
Jeunesse lève-toi !

Contre la vie qui va qui vient
Puis qui nous perd,
Contre l'amour qu'on prend qu'on tient
Puis qu'on enterre
Contre la trace qui s'efface
Au derrière de soi ?
Jeunesse lève-toi !

Au clair de lune indien
Toujours surfer la vague
A l'âme
Au creux des reins
Faut aiguiser la lame
Puisqu'ici il n'y a qu'au combat qu'on est libre
De ton triste coma, je t'en prie libère-toi !

Puisqu'ici il faut faire des bilans et du chiffre
Sont nos amours toujours au bord du précipice,
N'entends-tu pas ce soir chanter le chant des morts
A la mémoire de ceux qui sont tombés pour toi
Jeunesse lève-toi

Saturday, 3 May 2008

3 Mai 2008

La belle Strasbourgeoise bleue me parle au fond du jardin de cabosse de cacao en italien, avant de se tourner vers les inconnus de la petite France.

Friday, 2 May 2008

2 Mai 2008

Some Atonement to mix up with palm trees, summer feeling, CSI and no envy to go back. The sea is so beautiful.
Let me dream of Agatha Christie.
The sea is so beautiful.

Thursday, 1 May 2008

1er Mai 2008

Demain matin, un train à prendre, très tôt, celui que j'ai été à qq secondes de rater la dernière fois, traumatisée et à bout de souffle.

Le métro est toujours cassé, la surprise du soir.
Le bus c'est hors de question, trop long, trop compliqué.
Le RER alors? Il est cassé lui aussi. Forcément. L'autre surprise du soir.

J'aime les transports d'un amour fort.