Look for it

-

I'm back a bit.
Welcome back.

Lookout for the #snapchot ... might be fun.


-





Wednesday, 30 April 2008

30 Avril 2008

Feels like Friday.
No wake up call tomorrow morning, just a long nice hot bath...

Tuesday, 29 April 2008

29 Avril 2008

8h40 le matin, déjà en retard pour le boulot.

Ah y'a plus de métro? Tout est cassé? Ah bon... ah ben c'est pratique ça encore!

Heu... comment on fait alors?

Dégaine le SMS

C.? Je risque d'avoir un peu de retard...

Monday, 28 April 2008

28 Avril 2008

... . . . .. .. .. .... .. .. ... . . . ... ... ... ... .... . . .. .. ... .. ... .. .. .. .. ... . . . . .. .. . . ... . . ... .... ... ... ... ..
. .. .. ... ... ... ... . . .. . . .. . .. .. . . . .. .... ... .. . . .. .. .... .. . . .. ... ... .. ... ... .. ... ... .. .. .. . .. .. .. .... .. .

Sunday, 27 April 2008

27 Avril 2008

Une seule, rien qu'une qui flotte sur le mur là haut... Et qui me fait tourner la tête à chaque fois que j'entre dans la pièce.

Saturday, 26 April 2008

26 Avril 2008

Course effrenée dans le soleil fendant la foule dans une bulle survolante.

"But maybe if you're running around for nothing it is to tell you that you shouldn't run?"

Nice one to say afterwards and after singing blisters.

Well, thankfully Franziskaner was here with her sister Smirnoff.

Friday, 25 April 2008

25 Avril 2008

Et le Renald il me fait quoi là? Un oeuf sur le plat en silicone au coin du tour?

Thursday, 24 April 2008

24 Avril 2008

BbbbbzzzzzzbzzzzzzbzzzzzzzbzzzzzbbbzzzzbbbzzzzzbbbzzzbzbzzzzzbzzzzzbbzzzzzzzzzbzzzzbbbzbzbzbzbBbbBBZZZZZZzZZZZzzBbbbbbbbBbbzzZzZzzzBbbzBzBzbZbzBbZBZbzBZbzBZbzBBBBzzzzBzBzzZZzbbBzbbzzzzzzzzzbzzzzbbbzbzbzBZbzBBBBzzzbzzzzzz

Wednesday, 23 April 2008

23 Avril 2008

C'est encore loin vendredi soir? Nan, j'dis ça j'dis rien, mais là, les 6 étages quatre fois par jour ça commence méchamment à se faire sentir... lorgne du côté de l'ascenceur interdit... *snifff* et forcément, la seule pluie de la journée elle est pour qui? Mes carottes râpées!! *screugneugneu*

Tuesday, 22 April 2008

22 Avril 2008

Gauche, droite, bas, droite, bas, gauche, tout droit, droite, haut, gauche, haut, droite, tout droit.

Monday, 21 April 2008

21 Avril 2008

Rouge Amor à mort!

Sunday, 20 April 2008

20 Avril 2008

J'ai failli mettre le feu à mon chez moi et celui d'autres.

Thursday, 17 April 2008

17 Avril 2008

Qu'est-ce qu'il y a eu le 17 avril? Qu'en sais-je?

Il y a eu la fête de Robbie Rogers (ça s'invente pas un nom pareil) au Wal Mart de Jackson pour 9 ans de bons et loyaux gardiennages de porte.

Le web fait son salon à l'espace Pierre Cardin.

Le gouvernement pakisatanais a atteint 130885 tonnes de farine distribuées ce jour-là.

Une adolescente de 16 ans a été arrêtée à Dover et mise en examen pour "conduite inappropriée". Elle a été relâchée sous la responsabilité de sa mère.

Le 17 avril, les poèmes de Radio France ont été choisis:

POÈME de Sophie Deck
Un beau jour je t’ai vu,
mon palpitant Pluto,
et tu m’as plutôt plu ;
et ce de plus en plus.
Et puis plus on s’est plu,
plus nous deux on s’est vu.
Et plus on s’est revu,
et plus on s’est déplu.
Un jour, on ne s’est plus plu,
mon palabrant Pluto.
Comment ça, nous ? « plus plu » ?
Plus ou plus ? dis m’en plus !
Plus c’est plus. Plus jamais.
Il a plu, il a plu,
tu es parti pluto.
Sous la pluie j’ai pleuré.
On s’est perdu de vue,
mon paladin Pluto.
On ne s’est plus revu.
Plus revu … plus vu ... plus …
Et puis là, tout s’est tu.
J’allais de mal en pis
et je me suis perdue
dans un coin de la nuit.
Et par un jour pluvieux,
je t’ai revu Pluto.
Je bradais ma paupiette,
impasse des pas perdus.
Tu animais le pavé
du centre Pompidou.
Et tu bravais, têtu,
une danse de St Guy.
Ton tutu en papier,
à chaque battement de pied,
s’étiolait peu à peu
sous l’effet de la pluie.
Et là je n’en pus plus
Et là c’était tout vu
Plutôt deux fois que plus,
tu m’as trop plu Pluto.

Wednesday, 16 April 2008

16 Avril 2008

La nouvelle "cantine" du quartier, à sa pyramide qui a tout piqué au toit d'Alsace... flûte, j'ai faim.

Tuesday, 15 April 2008

15 Avril 2008

Une rencontre familliale au sommet du monde, pompette à l'anglaise, l'humeur est joyeuse sur les talons vacillants légèrement ayant leur volonté propre. Finalement c'est plus facile comme ça de se ballader avec 10 centimètre de talons tiens! Ils réfléchissent, moi plus. Parfait!

Monday, 14 April 2008

14 Avril 2008

Le combat fait rage, le combat était dur, ces rues qui chantent

Nous sommes des milliers chez Jean-Paul à se frotter à 1000 chocolat cinderella pendant que B. vogue sur le tapis à plumes à sa descente du concorde planant pour me rejoindre dans un univers parallèle.

Nous sommes des milliers notre force est sublime, à 1000 coeurs debouts. Est-ce que tu vois l'odeur délicieuse de la bosselée?

Sunday, 13 April 2008

13 Avril 2008

Dimanche, le dimanche... le jour de la semaine, le fameux, le bizarre. Etrange parodie parfois, étrange comédie aussi. Caméléon à ses heures qui s'étirent ou fusionnent.
Ne pas se relire. Ne pas réfléchir. Le plus dur de tous.

Saturday, 12 April 2008

12 Avril 2008

Une montagne à petites bosses se forme pour la première fois. Un vrai Mont Everest envahi la pièce et dégouline dans par la porte.

Friday, 11 April 2008

11 Avril 2008

Une escapade du côté des l'exotisme brille comme Shéhérazade quand elle vous vide les poches.

Thursday, 10 April 2008

10 Avril 2008

Oh my!

"New beginnings happen every day, and a very big change is coming your way, today."

Wednesday, 9 April 2008

9 Avril 2008

Prenez Anne qui demande à Laure d'appeler Anne-Laure et vous obtiendrez des rillettes de maquereaux au petit déjeuner.

Monday, 7 April 2008

7 Avril 2008

J'ai vu la flamme, sous la neige.

Sunday, 6 April 2008

6 Avril 2008

Ma grand-mère est un phénomène!

Laquelle? Je ne sais.

Saturday, 5 April 2008

5 Avril 2008

La poule a eu la grippe aviaire. Elle en est tellement génétiquement modifiée que Salviati en a coulé!

Poui Poui... fait qq chose.

Friday, 4 April 2008

4 Avril 2008

La voix d'un ange.

Thursday, 3 April 2008

3 Avril 2008

Sois pas fâché(e) si je te chante
Les souvenirs de mes quinze ans
Ne boude pas si tu es absent(e)
De mes rêveries d'adolescent(e)

[...]
Et c'est pourquoi je te les chante
Et les présente tour à tour

Mais laisse mes mains sur tes hanches
Ne fais pas ces yeux furibonds
Oui je l'aurai ma revanche.

La la la la la la la...

Monsieur Adamo, légèrement interprété.

Wednesday, 2 April 2008

2 Avril 2008

Admirer les craquelures du plafond, ce n'est pas délirer.
Penser à les broder... c'est une toute autre histoire. On appelle le médecin?

Tuesday, 1 April 2008

1er Avril 2008

Moi j'ai eu un énorme poisson d'avril. Et vous?