Look for it

-

I'm back a bit.
Welcome back.

Lookout for the #snapchot ... might be fun.


-





Wednesday, 26 March 2008

26 Mars 2008

On peut se faire très mal en buvant une gorgée d'eau à la bouteille.

C'est vraiment pas safe-proof comme on pourrait dire.
Donc, avec un petit hoquet de rien du tout, on boit un peu pour le faire passer.
Technique dûment éprouvée par le passé et même reconnue par beaucoup.

Mais là, une chose inconnue s'est produite.

L'eau, dans la bouche, est restée dans la bouche. Et c'est là que le corps s'est pris pour Sir Nicholas de Mimsy Porpington. La tête, avec l'eau coincée dans la bouche (je me répête, mais faut suivre aussi), s'est retrouvée totalement séparée de la cage thoracique qui a rien trouvé de mieux que de se retrouver secouée de spasmes au très très lointain cousinage avec un vulgaire hoquet. Aucun effet sur la bouche, qui trouvait ça presque marrant, se demandant juste quand ça allait s'arrêter.
Bon forcément au bout de 5 ou 6 spasmes, les deux ont eu l'air de se souvenir qu'il existait une vague accointance entre eux. Mais une fois l'eau expulsée, l'oesophage a fait son capricieux, histoire de ne pas être en reste, et a refusé d'aller dans le tempo des spasmes, trouvant bien plus marrant d'aller à contre temps.

C'est là généralement que pendant un millième de seconde on se demande comment on fait pour respirer le reste du temps. Question idiote s'il en est, mais pour le moins primordiale non? Enfin ça l'est quand on tourne violet en pleurant de rage/douleur/incapacité à contrôler une partie de son propre corps. (rayer la mention inutile ou embrasser le tout).

Embarrassement mis à part, ça fait un mal de chien cette connerie! J'aimerai bien ne pas me reprendre pour Sir Nicholas de Mimsy Porpington pendant un moment tiens.

Ou comment se retrouver avec sacrément mal à la gorge toute la soirée (ben oui l'oesophage tordu, c'est douloureux!)

No comments: