Look for it

-

I'm back a bit.
Welcome back.

Lookout for the #snapchot ... might be fun.


-





Monday, 28 January 2008

28 Janvier 2008

Je vous ai déjà parlé de mes voisins?

Déjà j'adore les chansons qui parlent des voisins (surtout celles dans lesquelles le mot étriper revient en chantant). Ceci vient peut être (je dis bien peut être) du fait que j'habite depuis... pfiouuu... longtemps dans un immeuble qui joue à Rear Window avec son voisin à lui (Fenêtre sur Cour pour les incultes... mais si je vous aime!).

Donc, à travers les grandes fenêtres, portes-fenêtres, rideaux sans double, je connais un peu de leur (double) vie, et eux sûrement plus de la mienne mais je ne veux pas le savoir! Bref, moi m'arrêtant au deuxième étage et eux au... heu... septième environ, on comprendra que ma vue quotidienne plongeante et totalement involontaire se porte sur les étages à mon niveau ou plus bas.
Et quand je dis involontaire, j'le pense hein!! J'vous ai pas parlé du prof de violon (slash) satyre? Nan? Ben ce sera pas pour aujourd'hui. Mais là je vous promets qu'on s'en passerait de tout voir.


Nan, aujourd'hui, c'est l'appart du premier étage... 15 ans, des travaux, 3 familles différentes, diverses nationalités, âges (les fenêtres sont ouvertes en été; quand je vous dis qu'Hitchcock, il m'a copiée!), mais la télé, toujours dans la même pièce et toujours TOUT LE TEMPS allumée qu'il neige, qu'il vente, qu'il fasse grand beau et 30 degrés dehors, que la famille rende visite, qu'ils soient 10 devant l'écran ou 1 au fond du canapé, voir même sans personne dans la pièce.

Hallucinant. Du matin 7h au soir 00h, et ce, quelque soit la famille qui l'a habité!
Je vous promets cet appartement est hanté par un fantôme qui a dû bosser dans le PAF avant de passer la grande rivière.

No comments: